PARCOURS-COMPETENCE-FORMATION

Intégrer une entreprise en sortant de l’école et ne la quitter qu’à la retraite… voilà un modèle qui se fait de plus en plus en rare. La société a changé, les salariés ne se cantonnent plus à un seul métier et les entreprises demandent de la flexibilité.

Développer ses compétences semble donc une des clés de l’employabilité ou du moins un facteur toujours apprécié des entreprises. Et cela devrait s’accentuer avec la réforme de la formation professionnelle de  l'été 2018 qui a notamment pour but de permettre aux salariés d’apprendre de nouvelles compétences tout au long de leurs carrières.

L’entrée dans la vie professionnelle 

Aujourd’hui, le premier emploi est souvent en lien avec la formation scolaire suivie. Les premières années professionnelles sont logiquement formatrices en expérience.  On découvre le monde du travail, ses codes, et on acquiert des compétences.

De plus en plus d’entreprises font suivre à leurs nouveaux employés des parcours d’intégration pour leur inculquer la philosophie de l’entreprise mais aussi une façon de travailler afin d’être opérationnel plus rapidement.

Le collaborateur se sent valorisé, il appartient à une grande famille. L’entreprise gagne en efficacité et entretient la motivation de ses collaborateurs

La vie professionnelle

Par la suite, il existe trois cas de figures : premier cas, on se sent bien dans son travail actuel et l’on ne ressent pas de besoins particuliers. Parfait, vous avez trouvé votre voie.

Deuxième cas, vous souhaitez évoluer soit hiérarchiquement soit techniquement pour devenir un expert. C’est une étape dans une carrière et la formation peut vous donner les cartes nécessaires pour la franchir avec succès. Votre employeur peut vous former par le biais du plan de formation de votre entreprise ou vous pouvez vous former personnellement (avec l’aide financière de votre CPF par exemple). Les formations souvent plébiscitées sont dans les domaines du management et des langues.

Dernier cas, vous ne vous épanouissez pas ou plus dans votre travail et vous souhaitez donner un nouveau cap à votre carrière professionnelle. Rien de grave, cela est de plus en plus fréquent et se reconvertir professionnellement est rentré dans les mœurs. Si vous ne savez pas vers quel domaine vous orienter, vous pouvez commencer par faire un bilan de compétences qui vous aiguillera sur vos possibilités. Certains sont également finançables par votre CPF.

La recherche d’emploi

Suite à un licenciement ou une démission, il est très fréquent de passer par la case formation avant de se remettre sur le marché du travail. Là aussi, vous pouvez faire appel à un bilan de compétences si vous ressentez le besoin. Sinon, vous avez le choix ! Chez BORN to LEARN, c’est plus de 5000 formations qui vous attendent. Vous n’avez plus qu’à vous lancer !

La formation est donc un processus inhérent au parcours professionnel et devrait, grâce à la nouvelle réforme, encore s’intensifier. À terme la notion de parcours de compétences va certainement prendre le pas sur l’idée même de formation. Une bonne nouvelle, car une récente étude de l’INSEE indique que se former et donc faire évoluer ses compétences est une des clés du bien-être au travail

Pour aller plus loin :

Consultez notre article Comprendre le CPF

Consultez notre article sur les formations en vogue pour 2018