digital-fontion-rh-emploi-formation

La multiplication des outils digitaux transforme en profondeur les pratiques de la fonction RH. Une étude réalisée par Sopra RH Software, montre que 67% des Directeurs de Ressources Humaines pensent que le digital permet d’automatiser les processus. 66 % estiment qu'il améliore la performance de leur fonction. Ils sont également 82% à affirmer qu'il permet d’attirer et de fidéliser les collaborateurs en améliorant leur engagement. Au-delà de ces chiffres, voyons plus précisément comment le digital modifie durablement l'environnement et les processus des services RH.

UN CHANGEMENT DE PARADIGME POUR LE RECRUTEMENT

Le monde des start-up et PME spécialisées dans les RH est en pleine effervescence, si bien qu’il est pratiquement impossible de lister toutes les solutions de recrutement innovantes actuellement sur le marché.

Grâce au digital, les équipes RH ont aujourd’hui toutes les cartes en main pour faire de bons recrutements, plus rapidement et à moindre coûts.

Les marketplaces de recrutement (places de marché) fleurissent en nombre et modifient la manière de recruter les bons profils. L'avènement des réseaux sociaux permet aux recruteurs d'évaluer un candidat bien au-delà de son simple cv et offre également aux futurs salariés des sources d'information multiples sur l'entreprise.

Quant à la communication RH internet et externe, elle est également fortement impactée par le digital. Pour attirer les nouveaux talents et retenir les meilleurs éléments, il devient en effet vital de travailler "sa marque employeur" sur le web et les réseaux.

LA FORMATION ACCESSIBLE PARTOUT ET TOUT LE TEMPS.

Comme pour le recrutement, la formation connaît un véritable renouveau avec le digital. Devenue beaucoup plus accessible grâce au e-learning (formation à distance par internet), elle s’est démocratisée avec l’arrivée de nouvelles solutions. Loin des cours magistraux dans une salle de classe, l’apprentissage se fait en ligne, de manière collaborative et conviviale.

Les vidéos « tutoriels » remplacent les formations aux outils informatiques, les MOOCS (Massive Open Online Courses) et les COOCs (Corporate Open Online Courses) se multiplient. Les sessions sont interactives, plus courtes et plus étalées dans le temps.

Par ailleurs, chaque collaborateur devient de plus en plus autonome. Le développement au sein de l’entreprise des plateformes de knowledge management (KM) et des communautés de pratique favorise le partage des compétences. Chaque collaborateur peut à présent décider lui-même de se former pour acquérir une compétence particulière.

De plus, les services RH bénéficient d'un feedback beaucoup plus rapide sur les besoins en compétences nouvelles. La solution Plan-to-learn répond parfaitement à cet enjeu de maintien et d’évolution des compétences à travers un outil qui permet le recensement des besoins de formation et l’automatisation du pilotage du plan. En fonction de la stratégie de l'entreprise, collaborateurs et managers peuvent échanger en temps réel et mettre en place une démarche d’amélioration continue beaucoup plus efficace que les rendez-vous annuels traditionnels.

L'ENTREPRISE SOUS LE REGNE DE L'INSTANTANEITE

Parce qu'il encourage l’autonomie de tous les collaborateurs tout en favorisant l’immédiateté des relations, le digital remet en cause les modèles hiérarchiques traditionnelles.

De plus en plus, le fonctionnement devient horizontal et s'opère en mode projet. En facilitant la mise en relation directe entre les experts, sans nécessité d'un accord hiérarchique, les nouveaux outils représentent un formidable levier d’innovation.

Puisque chacun peut communiquer directement et en temps réel avec n’importe lequel des collaborateurs de sa société, la mobilité interne est redéfinie. Prônée par les directions depuis de nombreuses années, l'hypermobilité devient une réalité que le management et les RH doivent intégrer.

Pour accompagner les évolutions des modes de travail (télétravail, mode projet) et offrir plus de flexibilité aux collaborateurs, les RH ont désormais pour mission d'encadrer et de faciliter ce développement engendré par la digitalisation de la société et de l'entreprise.

VERS UNE NOUVELLE GENERATION DE DRH ?

Avec l'ubérisation de la fonction ressources humaines, assiste-t-on à la mort du DRH ? Bien au contraire. Garant des équilibres sociaux et du respect de la loi, le Directeur des Ressources Humaines a aujourd'hui l’opportunité de s’imposer comme un acteur de premier plan dans la mutation des entreprises.

Accompagner les changements de culture, les évolutions des modes de travail, les modifications organisationnelles, ... pour le DRH l'avènement du digital offre l'occasion de se repositionner face aux autres services de l'entreprise (Direction Marketing, DSI). Leur fonction devient beaucoup plus transverse.

De plus, la multiplication des outils digitaux propose une mine d'informations sur les salariés et les avancées des technologies Big Data permettent de les exploiter. Que ce soit pour piloter le développement des compétences, évaluer les besoins en recrutement ou identifier les facteurs de risques, les équipes RH peuvent aujourd’hui adopter une posture non plus réactive mais prédictive.

Si pour certains l’évolution de la fonction RH n’est pas encore très claire une formation en e-learning sur La fonction RH au cœur de la transformation digitale pourrait-être la bienvenue.

Après avoir été cantonnées à des fonctions administratives, les équipes RH ont aujourd’hui l'opportunité de guider les collaborateurs dans la transformation de leur métier. En d'autres termes, on attend désormais d'eux qu'ils passent d'un rôle de gestionnaire à celui de vecteur de l'innovation au plus proche du quotidien des opérationnels.