POURQUOI LA GÉNÉRATION Y SE RECONVERTIT DE PLUS EN PLUS ?

Image
Date
11-06-2018
Body

C’est une tendance que l’on voit émerger depuis quelques années : retourner sur les bancs de l’école après 10 ans ou plus de vie professionnelle. Comment expliquer ce changement ? Pour quelles raisons trentenaires et quadras osent-ils plus facilement écouter leurs envies ? Nous allons aborder tous ces sujets et vous donner des éléments de réponse.

 

L’ÉVOLUTION DU MARCHÉ DU TRAVAIL

 

Le marché du travail s’est structurellement modifié. Le modèle de nos parents entrant dans une entreprise à 18 ans pour en sortir à la retraite est devenu extrêmement rare. Aujourd’hui, nous avons plusieurs vies professionnelles à travers différentes entreprises et métiers. C’est une tendance liée d’une part à la recherche de sens et d’autre part aux transformations du marché en lien avec les évolutions technologiques (automatisation, IT…).

Aujourd’hui toutes les études convergent : 50 % des emplois devraient être transformés dans les 10 ans à venir et 10% carrément disparaître ! La succession des crises économiques que l’on a vécu depuis le XXème siècle a également contribué à cette adaptabilité obligatoire des salariés. Certaines entreprises, rares encore, l’ont bien intégré et offrent la possibilité de changer régulièrement de poste. GRDF par exemple, n’hésite pas à valoriser le plan de carrière de ses bons éléments en leur proposant des changements de métier tous les 2 ans.

L’avantage est double : le collaborateur se sent valorisé et motivé ; l’entreprise bénéficie de son regard neuf mais aussi de son expérience. Néanmoins, ce mode de fonctionnement n’est réellement possible que dans les grosses structures : il faut pouvoir former fréquemment ses collaborateurs et avoir un panel de métiers suffisamment différents au sein même de l’entreprise.

 

LES DIFFÉRENTS CAS QUI POUSSENT À LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE

 

Pour les salariés n’ayant pas la chance de pouvoir évoluer dans ces types d’entreprises, la reconversion professionnelle est l’alternative qui donnera une nouvelle direction à leur vie professionnelle.

On retrouve différents éléments déclencheurs :

 

L’AMBITION PROFESSIONNELLE

 

Vous souhaitez accéder à plus de responsabilités, vous vous en sentez capable mais vous êtes limité par votre diplôme actuel. Beaucoup d’entreprises demandent en effet un niveau bac+4/5, souvent en management, pour accéder à des postes d’encadrement. Aujourd’hui, il existe des cursus dans le cadre de la formation continue qui peuvent vous permettre d’obtenir ce fameux sésame. Ce sont généralement des formations longues (environ 2 ans avec un rythme permettant de jongler avec son travail) généralement finançables, au moins en partie, par votre CPF.

 

LE LICENCIEMENT

 

Il n’est jamais évident de vivre un licenciement. Mais souvent dans le cadre des PSE (Plan Social Économique), un budget est prévu pour que les personnes quittant l’entreprise aient un montant alloué à la formation professionnelle. Une opportunité pour oser franchir le cap du changement de voie.

 

LE CAS PARTICULIER DES CADRES

 

C’est effectivement un cas particulier : depuis quelques années, de nombreux cadres choisissent de changer complètement de voie, généralement pour fuir le stress et la pression qu’ils subissent quotidiennement. On retrouve ici la quête de sens dont nous avons parlé plus haut. Cette quête mène parfois à des changements de carrière. On repense à nos rêves d’enfants, à ce qui nous motiverait réellement et permettrait de nous épanouir.

Avant de se lancer, vous pouvez commencer par suivre un bilan de compétences, souvent finançables par votre CPF.

Poser votre réflexion et en discuter avec un professionnel vous aideront à définir la faisabilité de votre changement de voie. Changer de voie professionnelle va donc souvent de pair avec la formation professionnelle, cela demande un investissement personnel et une motivation sans faille. En effet, il n’est pas évident de ré-apprendre à apprendre.

Mais comment changer de métier sans en connaître un minimum ? Dernier point, et non des moindres, le positionnement après le suivi de la formation. Vous devrez certainement vous positionner en tant que junior, et il faut vous y préparer mentalement car ce n’est pas toujours évident. Mais rassurez-vous, si vous avez trouvé votre voie, votre motivation s’en ressentira et vous arriverez à votre but… tôt ou tard !

 

 

 

© Copyright 2018 - Born To Learn