PLACES DE MARCHE RH : OPPORTUNITE OU MENACE ?

Image
Date
26-04-2018
Body

Dès 2015, la moitié de la croissance du e-commerce français était portée par les marketplaces, qui représentent aujourd’hui près de 25 % des ventes en ligne. Dans le monde des Ressources Humaines également, les places de marché redessinent le paysage. L’univers des start-up et PME spécialisées dans les RH est en pleine ébullition. Depuis les premières marketplaces de recrutement apparues en 2011, en France, une multitude d'acteurs se sont positionnés. Faisons le point sur l'offre des marketplace RH, sur les atouts qu'elles proposent et sur les éventuelles menaces qu'elles pourraient faire peser dans le monde des ressources humaines.

QU'EST CE QU'UNE PLACE DE MARCHE RH?

 

Une marketplace, ou place de marché, est par définition un espace sécurisé en ligne où des acheteurs et des vendeurs (marchands ou particuliers) se rencontrent pour effectuer des transactions de biens ou de services.

Cet espace sécurisé appartient à la marketplace qui touchera une contrepartie financière. Une place de marché en ligne réunit trois types d’acteurs : les acheteurs, les vendeurs et l’opérateur qui fournit les outils techniques et marketing. Elle joue le rôle d’un tiers de confiance : intermédiaire entre le vendeur et son client, elle doit donc s’assurer que les vendeurs soient capables d’offrir une expérience client de qualité.

Les plus courantes, sont apparues dès 2006 aux Etats-Unis et 2011 en France. Pour exemple, Jobtruster est une plateforme qui met en relation les entreprises et les meilleurs cabinets de recrutement qui travaillent au success fees (en compétition), dans le budget d’honoraires maximum fixé au préalable par l’entreprise sur chaque mission.  Autre exemple, Jobboard Finder, une marketplace devenue, depuis son lancement en 2014, le premier guide comparatif entièrement gratuit sur les médias de recrutement à l’échelle mondiale. Jobboard Finder permet aux recruteurs non seulement d’étudier et de comparer les meilleurs supports mais également d’acheter, de faire publier leurs annonces et de suivre leurs campagnes de recrutement depuis la même plateforme.

Parmi ces marketplaces de recrutement, on pourrait également citer JobProd, la marketplace qui veut dépoussiérer le marché du recrutement IT et qui s’impose aujourd’hui comme la plateforme française de référence pour les entreprises souhaitant recruter les meilleurs développeurs du marché.

Retenez cependant que le paysage des marketplaces RH ne s’arrête pas aux places de marché dédiées au recrutement. Elles remplissent une multitude de fonctions désormais. Certaines s'attachent à proposer aux candidats un éco-système selon leurs profils, d’autres s’attachent à développer la culture d’entreprise ou se dédient à la recherche de formations, d’autres encore agrègent des applications pour offrir des outils innovants aux SIRH (Systèmes d’Informations en Ressources Humaines.)

 

LES MARKETPLACES RH : UN CREUSET D'INNOVATIONS

 

Les marketplaces sont devenues des sources d'innovation particulièrement vivaces pour les ressources humaines.

Ainsi, Golden Bees, une plateforme fondée en juillet dernier qui a développé un algorithme au service des campagnes de recrutement. Elle permet ainsi aux entreprises de cibler leur campagne de recrutement uniquement sur une audience qui correspond aux profils recherchés.

Citons la plateforme BORN-to-LEARN, une place de marché qui permet de mettre en relation les besoins en formation et les organismes. Leur double constat : d'une part les organismes de formation ont souvent des difficultés à trouver des clients en ligne et à rentabiliser leurs investissements sur internet, et d’autre part, les entreprises et les personnes cherchant des formations ont du mal à trouver les bons stages. BORN to LEARN permet ainsi de réunir sur une seule plateforme l'offre et la demande de formation professionnelle.  Avec un catalogue de plus de 5000 formations, la plateforme propose des formations très variées (formation management équipe par exemple), permet de visualiser facilement l’éligibilité au CPF et donne des conseils pour financer sa formation.

Autre innovation à suivre, la start-up Supermood qui propose d’améliorer la culture d’entreprise grâce à des outils de sondage du personnel. Le concept ? Proposer, à un rythme hebdomadaire, trois questions ludiques et rapides sur différents thèmes pour mieux cerner les attentes des collaborateurs : l’espace de travail, la relation entre collègues, les managers, l’évolution de l’entreprise, le bonheur au travail, etc.

CoopTime quant à elle ouvre les réseaux au monde des ressources humaines. Partant du constat que la cooptation est un modèle de recrutement toujours plus prisé par les entreprises, la plateforme rassemble à la fois un site d’offres d’emploi, un cabinet de recrutement et un réseau social. Chaque personne peut s’inscrire sur le site et partager, suivant les offres d’emploi, des profils susceptibles de matcher. Si l’entreprise finalise une embauche avec le profil recommandé, l'intermédiaire reçoit une récompense financière.

Citons enfin, TalentSoft Hub, une marketplace développée par TalentSoft qui permettra aux entreprises de pouvoir utiliser une vaste palette d’outils RH innovants, sans avoir à développer ou maintenir des intégrations. Déployée dans le cadre d'un partenariat avec Le Lab RH (association de promotion et de soutien de l’innovation RH regroupant 420 startups), Talentsoft Hub offrira de bénéficier d’intégrations standard vers l’ensemble des solutions proposées par les start-ups qui composent Le Lab RH.

 

UN GAIN DE TEMPS ET D'ARGENT POUR LES EMPLOYEURS

 

Pour les employeurs et leurs services des ressources humaines, les avantages d'une marketplace sont nombreux. 

JobProd, par exemple, permet de réduire considérablement le temps de recrutement en accélérant les matchings entre les entreprises et les développeurs. En passant par JobProd, les entreprises ne rencontrent en moyenne que 3 candidats contre un tri d'une centaine de personnes si elles gèrent elles-mêmes cette recherche.

Sur Hunteed, une plateforme mi-jobboard, mi-cabinet, les entreprises se voient proposer de diffuser leurs besoins en recrutement à travers une mise en relation avec des consultants en recrutement spécialisés par métier et secteur. L’idée étant là encore de réduire au maximum les temps de recrutement en se positionnant sur l’ensemble de la chaîne : CV, short-list, entretien, contrôle de référence, embauche…

De plus, les marketplaces de recrutement permettent bien souvent d'économiser sur les coûts de ces embauches. Par exemple, sur Jobprod, là où les cabinets rh facturent généralement entre 20 à 25% de la rémunération annuelle du candidat, la plateforme ne demande qu'une commission d'environ 18%.

Dans le cas de Jobtruster, qui agrège des offres de cabinet de recrutement, le service est gratuit et le recruteur ne payera que si le candidat est recruté au final, tout en respectant le budget défini au démarrage de la mission. La marketplace se rémunère en prélevant un pourcentage des honoraires générés pour le cabinet rh. Son service n’implique donc aucun frais supplémentaire pour les entreprises qui recrutent.

Enfin, d'une manière générale, la marketplace permet bien souvent aux employeurs d’avoir une meilleure connaissance du marché des cabinets de recrutement en leur donnant accès à un vaste réseau de recruteurs spécialisés. Ce faisant, elle leur permet d’accélérer et de rationaliser le choix des recruteurs pour chaque recherche et leur apporte une solution concrète et rapide pour des jobs dans tous les secteurs.

 

DES RELAIS DE CROISSANCE POUR LES CABINETS DE RECRUTEMENT

 

Il y a plus d’un millier de cabinets de recrutement en France. C’est un marché atomisé et dominé par des majors généralistes positionnés sur le middle management. Sur ce marché contracté et ultra concurrentiel, les marketplaces RH permettent aux cabinets de recrutement d’accéder à de nouveaux clients correspondant à leur expertise et de réduire leur temps de prospection.

Pour les cabinets de recrutement, les places de marché RH sont clairement des relais de croissance. Grâce à elles, ils obtiennent plus de visibilité auprès des employeurs et adaptent plus rapidement leur offre aux tendances du marché de l'emploi.

Par ailleurs, les cabinets de recrutement peuvent ainsi avoir accès à un trafic plus important pour augmenter leurs ventes sans avoir à augmenter leurs coûts marketing et techniques. D’une manière générale, les marketplaces permettent donc aux cabinets de recrutement de se concentrer sur leur véritable métier : trouver le bon candidat pour le bon poste.

 

L'UBERISATION DES RH : QUEL REVERS A LA MEDAILLE ?

 

Avec le développement des marketplaces RH remplissant de multiples fonctionnalités, une crainte apparait dans les entreprises : cette ubérisation où les intermédiaires traditionnels sont remplacés par des plateforme d'intermédiation en ligne, risque t'-elle de modifier radicalement le métier des ressources humaines ?

Pour les candidats, elle aboutit parfois à une multiplication de l'offre au regard de la demande, qui s'accompagne inévitablement d'un nivellement des rémunérations vers le bas. C'est notamment l'un des principaux griefs exprimés par certains utilisateurs de la plateforme Hopwork, qui réunit des milliers de prestataires free-lance.

Pour les entreprises, elle modifie également la donne. « Demain, chaque entreprise pourrait être impactée de l’intérieur par l’ubérisation », explique Michel Barabel, intervenant dans l’Executive Master RH à Sciences Po Executive Education à Paris. Selon lui, « A l’heure du grand “RH bashing”, toute la chaîne de valeur RH – gestion du personnel, recrutement, GPEC, etc. – est exposée à la concurrence de nouvelles plateformes de services RH. »

Est-ce à dire que cette évolution annonce la fin des DRH ? Nous n'en sommes pas encore là, car si l’ubérisation se traduit par des pratiques et des modes d’organisation disruptifs, le lien social, la construction de la marque employeur et la culture d’entreprise restent de la responsabilité du Directeur des Ressources Humaines. En dernier ressort et malgré l’évolution des outils, c'est lui qui reste garant des équilibres sociaux et du respect de la loi.

 

 

 

© Copyright 2018 - Born To Learn