L’ÉVOLUTION DU MARCHÉ DE LA FORMATION

Image
Date
02-11-2016
Body

L’ÉVOLUTION DU MARCHÉ DE LA FORMATION

 

Avez-vous une idée de combien pèse le marché de la formation continue et de l’apprentissage en France ? Ou même seulement un ordre d’idée ? En millions, en dizaine de millions ? Accrochez-vous, la formation c’est un marché de 32 milliards d’euros (oui vous avez bien lu), par an en France. De ces 32 milliards, 13 vont dans la formation professionnelle et ce sont près de 55 000 organismes de formation qui se partagent le gâteau. D’où l’importance économique et politique du secteur, dans la mesure où la formation a un rôle crucial dans la croissance des entreprises et le maintien ou retour à l’emploi.

 

Etat des lieux du marché  !

Conséquences de la réforme et autres tendances de fond

On ne pouvait pas faire un bilan des tendances du marché sans parler du grand méchant loup qui aura agité le monde de la formation depuis 2014.

 

CE QUI CHANGE POUR VOS CLIENTS

 

La réforme de la formation professionnelle impacte directement les entreprises et restructure le marché en profondeur. Il faut s’attendre à une diminution du budget alloué à la formation, à ce que les responsables de formation doivent « faire autant avec moins », ce qui devrait les conduire à une rationalisation et une optimisation du retour sur investissement accrues. La création du CPF change aussi la donne pour les particuliers, avec une autonomisation et une individualisation croissante des parcours de formation. Effet boomerang : si les besoins de vos clients évoluent, vous aussi !

 

TO BE CERTIFIED OR NOT TO BE CERTIFIED

 

Les organismes financeurs, les OPCA, privilégient les formations diplômantes ou certifiantes. Si ce n’est pas déjà le cas, il va falloir envisager de vous couler dans le moule de l’éligibilité au CPF : enregistrement au RNCP, certification de qualification professionnelle délivrée par la branche professionnelle concernée... Ce mouvement n’est pas totalement imputable à la réforme puisque c’est une tendance constatée depuis plusieurs années (quoiqu’avec une récente accélération) : de 5700 enregistrements de certification en 2010, ils sont passés à 9000 en 2013 et 11000 en 2014. Mais quoi qu’il en soit, si votre offre est positionnée sur des formations courtes non diplômantes ou certifiantes, attention à la baisse de chiffre d’affaires ! C’est peut-être le moment de réfléchir au repositionnement de votre offre. Et pour en savoir plus sur le sujet vous pouvez consulter l'article : comprendre le CPF

 

LE DIGITAL

L’autre corollaire de la réforme est d’accélérer la montée en puissance des formations à distance, tendance directement liée aux besoins de souplesse et d’économie des entreprises ainsi qu’à la nécessité de pouvoir se former hors du temps de travail. Encore une fois, il ne s’agit pas seulement d’un épiphénomène, conséquence de la réforme, puisqu’on assiste depuis plusieurs années déjà au recul de la formation présentielle. Le digital est devenu tellement incontournable que c’est plus qu’une nouveauté, c’est une lame de fond : 90% des entreprises et organisations françaises ont recours au e-learning.

 

On constate aussi clairement l’émergence de nouveaux besoins pour des formations personnalisées confinant au sur-mesure, interactives ou collaboratives. Sans être totalement nouvelles, ces demandes s’inscrivent dans l’individualisation des parcours et les changements structurels affectant le déroulement des carrières, mais l’innovation technologique apporte de nouvelles possibilités techniques pour répondre à ces besoins, à l’instar de l’adaptive learning basé sur le big data.

 

LES FORMATIONS PLÉBISCITÉES

 

Le baromètre de la formation professionnelle nous permet de faire un petit tour d’horizon des formations les plus plébiscitées, de quoi confirmer votre positionnement ou vous donner des idées !

 

En 2015, le grand gagnant toutes catégories reste l'apprentissage des langues. Cela représente quasiment 20% des demandes de formation émises par les entreprises. Suivent de près les formations sur la sécurité-qualité, mais sans gloire, puisque nombre d’entre elles sont obligatoires… ! Loin derrière mais quand même sur la troisième place du podium, on retrouve toutes les formations dédiées au développement personnel et à l’efficacité professionnelle, talonnés de près par les thématiques de formations management et leadership.

 

L’AVENIR DU MARCHÉ

 

Les enjeux derrière ces évolutions sont ceux de la qualité, de l’adaptation des contenus et des formats aux changements structurels du marché du travail et des conditions d’apprentissage : émergence de nouvelles formes de travail, obsolescence des savoirs et des compétences dans la course à l’innovation…Ces mêmes enjeux poussent la croissance du secteur, pour autant que les organismes s’adaptent aux besoins toujours nouveaux de leurs clients. Constat pris de tout cela, vers quoi va-t-on en 2018 ? La réforme va-t-elle conduire à terme à une diminution du nombre d’organismes de formation en France ? Toujours plus de numérique, toujours plus de souplesse, comment faire face aux bouleversements du marché ? Il n’y a pas de miracle : restez à l’écoute des besoins de vos clients, faites de la veille, bref, anticipez et innovez !

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS

 

Formation professionnelle : les grandes tendances 2016, Focus RH

 

Financement de la formation, un casse-tête pour les entreprises, Focus RH

 

Top 10 des tendances de la formation en 2016&2017, My RH Line

 

Le marché de la formation professionnelle à l’heure de la recomposition, JDN

 

CPF : organismes formateurs, comment être référencés, Mon Compte Formation

 

 

 

© Copyright 2018 - Born To Learn